UPA 34 : Union Professionnelle Artisanale de l'hérault

Rechercher  

 


ACCES GENERAL
 

Agenda
Missions de l'UPA
Chiffres clés Artisanat
Ressources et liens
Inscription newsletter




Dans l'histoire du syndicalisme, l'Artisanat est le secteur qui s'est doté le plus récemment d'une véritable organisation interprofessionnelle nationale et qui apparaît comme le plus jeune partenaire social.

 

> Organisation

 

Créée en 1975, l'Union Professionnelle Artisanale - UPA - est une organisation constituée des trois confédérations représentatives des branches de l'artisanat :

 

La CAPEB  
La CNAMS 
La CGAD  
Bâtiment et travaux publics
Services et Production
Métiers de bouche

 

 

> Fédérer, représenter, promouvoir !

 

Par l’intermédiaire de ces trois familles professionnelles, l'UPA fédère un réseau constitué de 50 organisations nationales et de 4 500 syndicats départementaux. En outre, l’action de l’UPA est relayée sur l’ensemble du territoire par 115 représentations départementales et régionales.

L’UPA intervient auprès des pouvoirs publics territoriaux, nationaux et européens afin qu’ils instituent un environnement législatif et réglementaire favorable au développement des petites entreprises. Elle est représentée dans tous les organismes à caractère économique ou social ayant trait aux entreprises artisanales :

  • Chambres de métiers et de l’artisanat, Régime social des travailleurs indépendants, Fonds d’assurance formation de l’artisanat, centres de gestion, coopératives et sociétés de cautionnement, Fonds national de promotion et de communication de l’artisanat, Institut supérieur des métiers…

 

Bénéficiant du statut de partenaire social, l’UPA participe au dialogue entre organisations patronales et syndicats de salariés ; elle porte la voix des chefs des petites entreprises dans la négociation paritaire. L’UPA dispose de représentants dans toutes les instances paritaires, de sécurité sociale et de concertation :

  • assurance-chômage, régimes de sécurité sociale, régimes de retraite complémentaire, formation professionnelle des salariés, conseils de prud’hommes, conseils économiques et sociaux...

En outre, l’UPA est membre de l’Union européenne de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises - UEAPME - et contribue à la promotion de l’artisanat et de la petite entreprise en Europe.

 

Les orientations défendues par l’UPA au plans national, régional et départemental sont relayées auprès des medias. Elles sont également présentées dans le cadre des émissions « Expression Directe » diffusées sur les chaînes de télévision du service public. Dans le département de l'Hérault, divers outils permettent de compléter cette communication : sites internet de l'UPA et des Confédérations, publications généralistes : La revue de l'UPA Hérault ou thématiques : Revue de presse prud'homale, Info Sécu, .... De plus, le syndicalisme artisanal se caractérise par un panel important de publications professionnelles : Messager du Bâtiment, Trait d'Union, lettres et bulletins syndicaux, ....

 

> Fonctionnement de l'UPA Hérault

 

Dans l'Hérault, l'UPA a été créée en 1993.

Comme aux plan national et régional, les instances de décision sont toutes composées à part égale de représentants de chacune des trois Confédérations. L'UPA est d'autant plus forte que ses Confédérations sont unies et solidaires dans leurs prises de position. La règle de l'unanimité prévaut. La Présidence de l'UPA est occupée alternativement par un représentant d'une des trois Confédérations fondatrices.Adresser un email au Président de l'UPA . En outre, de nombreux syndicalistes sont mandatés par l'UPA dans les organismes socio-économiques ou les instances paritaires.

La structure administrative est dirigée par un Secrétaire Général qui exécute et coordonne l'ensemble des actions proposées par le Bureau départemental. Le Secrétaire Général est également chargé de la préparation et de la mise en place des décisions. Il agit en étroite liaison avec les structures administratives des organisations membres.

 

> Les grandes dates

 

Tout secteur économique a besoin d'une unité de représentation, d'une force syndicale, s'il veut accéder au plus haut niveau de la concertation avec les pouvoirs publics et les partenaires économiques et sociaux.

C'est ainsi qu'en 1975, la CAPEB, la CNAMS et la CGAD ont décidé d'unir leurs efforts pour doter le secteur de l'Artisanat d'une organisation à vocation interprofessionnelle.

35 ans plus tard, la justification de l'UPA n'est plus à démontrer !

Les dates clés   

 

 

 

| Accueil | Protection sociale | Relations du travail | Economie | Dialogue social | Emploi-Formation |